Ethnomusicologie " française" et Ethnomusicologie du domaine français.

Ethnomusicologie " française" et Ethnomusicologie du domaine français.

En After du Festival Occitània

 

Il y a une ethnomusicologie française, au moins parce qu'il y a une histoire spécifique de ce type d'études en France : son inscription dans les institutions, son organisation, ses moyens, etc. Peut-on penser qu'elle a ou a eu une singularité, comparée aux autres études de ce genre dans d'autres pays, touchant à ses lieux privilégiés de recherche, son exploitation des résultats,  ses méthodes, ses approches de l'objet, voire la construction même de son objet ?
Certains pensent que oui et le diront.
Est-ce que l'histoire de l'ethnomusicologie du domaine français, c’est à dire l'étude des musiques " ethniques " des pays de France, offre des particularités qui ont un intérêt pour l'histoire de l'ethnomusicologie française et celle de l'ethnomusicologie en général ? Peut-être, pensent les mêmes, ou d'autres.

Ce sera le sujet de la conversation avec Jean-Jacques Casteret, ethnomusicologue, et en présence de Xavier Vidal professeur de musique traditionnelle, Bernard Lortat-Jacob, ethnomusicologue,  Claude Sicre, ingénieur en folklore, Joan-Pau Becvòrt, directeur IEO31, qui suivra la projection des films :

Vievola Choeurs et danses du col de Tende
Auteur scientifique : LORTAT-JACOB Bernard.
Réalisateur ethnomusicologue: LAJOUX Jean-Dominique. 1974, 26 mn.
Chants et danses dans les cafés des villages frontaliers franco-italiens de Vievola et de Vernante. Des hommes réunis dans un café chantent en polyphonie, et entre deux chants, dansent au son des accordéons. Un chanteur explique les thèmes traditionnels et les techniques d'exécution. Les anciens du village apprennent aux plus jeunes à "s'accorder" pour que la voix de l'un ne surpasse pas celle de l'autre. Les jeunes du côté italien chantent en s'accompagnant à l'accordéon, ils forcent et cassent leurs voix, ce qui n'est pas conforme à la tradition.
Bourrées d'Aubrac
Auteur : Lajoux Jean-Dominique et Lancelot Francine.
Réalisateur : Lajoux Jean-Dominique. 1979, 12 mn.   
Présentation d'une dizaine de bourrées dansées au son de l'accordéon ou de la cabrette, dans quatre villages d'Aubrac : exécution du pas de l'âne puis, au cours de bourrées à deux et à quatre, du va-et-vient et du parcours. Interprétation également d'une bourrée chantée par Jean Cavalier. Les danses  été filmées en 1964 et 1965.

 

  • Categorie: : Cinéma, Conferéncia
  • Ville: : Toulouse -  Cinémathèque, Petite Salle
  • Date: : Samedi, 1 décembre, 2018
  • Horaire: : 16h30
  • Prix: : 3,50-6-7€

BÉNÉVOLES !

Rejoignez l'aventure du Festival Occitània !

 

EN SAVOIR PLUS

 

CONTACTS

 IEO 31, 11 rue Malcousinat 31000 Toulouse

 05 61 11 24 87

 festivaloccitania@ieo31.com